L’Ascension du Communicant

November 12

11 min. à lire

view 1023

Les produits Skylum précédents étaient conçus quasiment exclusivement pour satisfaire les photographes amateurs et professionnels. LuminarAI continue à satisfaire les amateurs et professionnels, tout en se tournant vers un nouveau public.

“Des millions de personnes ont besoin d’images pour les aider à monter leur entreprise ou leur marque, vendre leurs services, ou raconter leur histoire au monde.” — Alex Tsepko, PDG de Skylum

A première vue, ça peut paraître évident. Mais l’attention est tournée vers un énorme public souvent oublié que LuminarAI est fait pour satisfaire: les communicants.

Qui sont les communicants ?

Ce n’est pas parce qu’on a besoin de belles images pour raconter des histoires qu’on est un photographe ou qu’on a accès (physiquement ou financièrement) à un photographe professionnel. Mais la plupart de ces gens ont accès à un téléphone portable, ou peut-être à un appareil photo DSLR ou Micro 4/3 d’entrée de gamme.

Beaucoup maîtrisent aussi les bases de la photographie. Ils peuvent prendre des photos utiles, mais n’ont ni le temps ni l’envie d’apprendre à prendre de belles photos. Ils veulent simplement prendre des clichés utiles et avoir un logiciel d’édition photo qui en tire le maximum facilement. Ils ont peut-être du mal avec l’exposition, la composition et autres détails techniques et ne se font pas confiance pour parvenir aux résultats imaginés.

Nous appelons ces gens des communicants.

L’Ascension du Communicant  Image1

Prenons les agents immobiliers. Les agents haut de gamme engagent des photographes pro pour mettre en valeur des propriétés qui valent des millions. Mais toutes les propriétés ont besoin de belles photos pour attirer les acheteurs, surtout depuis l’arrivée de Zillow.

Actuellement, la plupart des photos de propriétés sont assez mauvaises. Elles sont souvent prises avec un téléphone, mal cadrées et sous-exposées. En tant qu’acheteur, nous l’acceptons car nous avons l’habitude, et les agents également. Mais ça pourrait être autrement.

En quoi LuminarAI est-il conçu pour satisfaire les communicants ?

Comment LuminarAI pourrait-il aider les agents immobiliers ? Il y a d’abord les Modèles, qui introduisent tout un nouveau processus de travail qui est le cœur de LuminarAI. Je vous expliquerai le fonctionnement des Modèles dans un prochain post. Pour l’heure, considérez ce qui suit.

Processus actuel

  1. L’agent immobilier ou le propriétaire prend des photos de la propriété.
  2. L’agent immobilier fait l’une des choses suivantes:
    • Il poste les photos non éditées sur le site d’annonces.
    • Il engage un éditeur pour mettre les images au propre, puis poste les images éditées en ligne.
  3. Pas grand-chose ne se passe, car les photos ne reflètent pas la beauté de la propriété et l’annonce tombe dans l’oubli.

Processus LuminarAI

  1. L’agent immobilier ou le propriétaire prend des photos de la propriété.
  2. L’agent immobilier ouvre une photo sur LuminarAI.
  3. LuminarAI analyse automatiquement la photo et suggère plusieurs Modèles pour optimiser la couleur, l'exposition et la composition.
  4. L’agent immobilier sélectionne son Modèle préféré et l’applique à toutes les photos de la propriété. S’il le souhaite, il peut facilement ajuster l’Intensité du Modèle ou le personnaliser en quelques secondes pour des photos individuelles.
  5. L’agent immobilier poste des images bien plus attractives sur l’annonce en ligne, ce qui lui permettra de se démarquer.

A première vue, on peut penser que LuminarAI rajoute du travail. Mais en réalité, il n’ajoute qu’une décision simple à prendre: quel Modèle appliquer aux photos. La différence est dans les résultats — des photos qui se démarquent et qui aident l’entreprise dans sa mission.

C’est tout.

LuminarAI fait tout le reste, et les résultats sont nettement meilleurs qu’avec les photos d’origine non retouchées, fades et mal composées.

Ça ne va pas avoir d’incidence sur les photographes professionnels ?

La réponse rapide ? Non.

En répondant aux besoins des communicants, la capacité de LuminarAI à satisfaire les photographes confirmés - qu’ils soient professionnels ou amateurs - n’est en aucun cas diminuée. Au contraire, en réfléchissant à comment satisfaire au mieux les communicants, Skylum a développé de nouvelles approches et processus de travail qui rendent la vie des pros et des amateurs plus facile, tout en prenant soin de toujours leur laisser le contrôle dont ils ont besoin.

Mais si Skylum rend l’édition trop facile pour les communicants, cela ne va-t-il pas nuire aux affaires des photographes professionnels ?

Même chose, la réponse est non.

J’ai eu la chance de couvrir l'événement lors duquel Apple a annoncé la sortie imminente de Final Cut Pro X (FCPX). Comme LuminarAI, FCPX représentait un changement radical dans la pratique de l’édition. Il simplifiait les processus de travail complexes et rendait l’édition vidéo bien plus accessible. Et bien qu’il fasse tout cela, FCPX restait un outil de niveau professionnel.

Selon Wikipedia, “Final Cut Pro X a reçu des retours mitigés car beaucoup d’éditeurs vidéo n’ont pas supporté la différence spectaculaire avec l’interface d’édition traditionnelle… Il y a eu une pétition en ligne pour demander, soit que le développement du produit Final Cut Pro classique continue, soit qu’il soit vendu à un tiers.”

C’était toute une affaire.

Lors du lancement de FCPX, nous avons interviewé beaucoup de membres du public dans le hall après coup, dont la plupart étaient des professionnels de l’édition vidéo qui avaient déjà travaillé sur des films majeurs. Ils étaient divisés en deux camps.

Un camp était enthousiaste à l’idée des problèmes que FCPX promettait de résoudre, ce qui rendrait leur travail plus rapide et plus facile au quotidien. L’autre camp se plaignait que cela simplifiait trop l’art de l’édition de film, en le mettant à la portée du tout venant.

Neuf ans plus tard, FCPX et Adobe Premiere sont vus comme des pairs et des leaders du secteur, et DaVinci Resolve les talonne de près. AVID, qui était auparavant l’outil d’édition vidéo incontournable des éditeurs professionnels du cinéma et de la télévision, se meurt, doucement mais sûrement.

Tous les jours, des films majeurs sont montés en FCPX par les éditeurs les plus talentueux, compétents et créatifs de la planète. En même temps, les communicants vidéo utilisent FCPX pour monter rapidement des vidéos distribuées sur YouTube et TikTok. Beaucoup de ces personnes commencent à jouer les premiers rôles dans le cinéma et la télévision grâce à leurs compétences pro et les portfolios qui vont avec. D’autres encore sont satisfaits de leur sort et montent des entreprises robustes à l’aide de leur contenu avec un outil qui est accessible, abordable et facile à utiliser.

Le monde de l’édition vidéo ne manque pas de place pour les pros, les amateurs et les communicants qui vivent entre deux, et FCPX les satisfait tous.

On peut en dire autant pour LuminarAI. Merci, Apple, d’avoir contribué à prouver que le monde de la création était assez grand pour accueillir les artistes de tous les niveaux de compétences.

Rédigé par

Doug Daulton

Luminar logo photo effects app

Discover the future of photo editing

Learn about LuminarAI

Utiliser Aurora HDR gratuitement pendant 14 jours.

Envoi réussi!

Veuillez vérifier votre boîte de réception.
Nous vous avons envoyé une copie par email.

Désolé

Il semble que vous soyez déjà abonné

Désolé

C'est triste. Il semble que vous soyez désabonné des emails de Skylum. Vous pouvez vous réabonner ici.

Merci pour le téléchargement
Aurora HDR

Préparation de votre téléchargement...

Votre téléchargement ne démarre pas ?
Pas d'inquiétude. Il suffit de cliquer ici pour réessayer.

Oups! Une erreur s'est produite. Don't worry, just click here to try again.

Étape 1

Étape 1 Trouvez et lancez le programme
d'installation de Aurora HDR

Étape 2

Étape 2 Suivez les instructions
pour installer Aurora HDR

Étape 3

Étape 3 Profitez d'une nouvelle exéprience
en édition photo

Luminar logo photo effects app

Splendide. Plus rapide.